Menu

PER TORNAR VIURE

Pausada sus las feuilhas, coma un joièl dins son escrinh, la crana aisina, joncada de flors, demora abandonada e silenciosa.

Cresì qu'espera quauquas mans per tornar viure e far auvir sa musica. Oc, de las mans que l'agantaran e, tanben, una boca que li bufarà dedins per far sortir la musica. 'quela musica d'aqui, cembol de l'anma de queu païs... mon païs !!!... Mas darrièr la musica, darrièr l'instrument se trobarià un òme, un goiat qu'aurìa comprech que la musica d'antan pau portar mai luenh la lenga portada per ela.

Musica, instrument, lenga : une bona leiçon per los que disen que i a pus d' "Oc".  Mas an nonmàs oblidat l'òme qu'e darrièr.... Dempuéi las calendratas, lo passat de nostres vielhs a un 'venidor... I a pas que l'instrument que tornarà viure..... "la musica e un bram que ve dau dedins".....

 

Dernière modification lemardi, 25 mars 2014 16:21

Je m appelle Jean-Guy Peyrony. J ai 56 ans. Je suis gendarme en activité. Je réside à Nontron où j exerce mon activité professionnelle. Je suis né à Saint-Astier. Marié, père et grand-père. J ai appris l occitan avec mon grand-père dès l âge de 8/9 ans.

Loisirs : le sport (footing, arts martiaux et rugby) - l'écriture, la lecture et la guitare.

Je suis également archéologue bénévole et me suis spécialisé sur les techniques de la métallurgie du fer aux périodes antiques dans le Nord Aquitain. Je suis également animateur bénévole auprès du CPIE de Varaignes où j initie les jeunes enfants de primaires et de 6 èmes à la fouille archéologique sur un module implanté à Teyjat.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut